Convalescence après une abdominoplastie Paris France

Convalescence après une abdominoplastie Paris France

La chirurgie plastique moderne offre de grandes possibilités pour atteindre son idéal esthétique. Si le sport et le régime alimentaire ne permettent pas d’obtenir un beau ventre plat et une taille fine, l’abdominoplastie peut y remédier. Il s’agit d’une opération très efficace, mais aussi très difficile, tant pour le médecin que pour le patient.

Réhabilitation après une abdominoplastie

La rééducation après une abdominoplastie est longue et demande beaucoup d’attention de la part du patient. Pendant cette période, vous devrez respecter un certain nombre de restrictions et prendre soin de la zone blessée. Le résultat final dépend non seulement de l’habileté du chirurgien, mais aussi de la responsabilité du patient. Il convient également de se préparer à la raideur, au gonflement et aux ecchymoses qui accompagnent toujours le patient dans la période postopératoire.

Les premiers jours après l’opération

Les premiers jours après la correction sont les plus difficiles, surtout s’il y a une rééducation après une abdominoplastie avec suture. Dans les deux premiers jours, vous aurez des sensations douloureuses, un inconfort, il y a une accumulation de liquide dans la zone d’intervention, qui se manifeste par un gonflement. L’abdomen devient dur au toucher. Parfois, il peut y avoir des problèmes pour uriner ou des difficultés à respirer – de telles situations se produisent, bien que très rarement. Le premier jour, le repos au lit n’est pas conseillé. Vous devez vous allonger dans le lit dans une certaine position : sur le dos, les jambes légèrement pliées et surélevées. Cette position réduit la tension sur les muscles et minimise le risque de séparation des points de suture. Il est généralement possible de se lever du lit dès le deuxième jour après l’intervention. Cependant, vous devez le faire avec prudence, sans mouvements brusques.

Technique d’abdominoplastie avec suture.

Trois à quatre jours après la correction, le patient peut quitter l’hôpital et rentrer chez lui. A partir de ce moment, une longue période de réhabilitation après une abdominoplastie commence.

Combien de temps dure la réadaptation ?

Dans le cas d’une abdominoplastie, la réadaptation après l’opération est assez longue en raison de la complexité et de l’ampleur de l’intervention. La durée exacte varie en fonction de la situation individuelle de chaque patient. Le temps de récupération est affecté par les paramètres anatomiques, le type de chirurgie plastique pratiquée, les soins postopératoires et même les caractéristiques génétiques.

En moyenne, après une abdominoplastie, la période de rééducation se divise en plusieurs étapes :

  • Le premier mois,
  • Six mois,
  • Année.

Le premier mois sera le plus difficile, avec un certain nombre d’interdictions et de règles à respecter pour un rétablissement complet. Dès la quatrième semaine, le bien-être et l’état des zones opérées s’améliorent considérablement. En l’espace de six mois, les cicatrices changeront progressivement d’aspect, devenant plus claires et moins visibles par rapport à la peau sous-jacente. A ce stade, les résultats intermédiaires peuvent être évalués. Enfin, un an après la correction, les résultats finaux sont résumés.

Ce qui doit être fait

Avec l’abdominoplastie, la rééducation abdominale nécessite le port obligatoire de vêtements de compression. Comme dans toute autre chirurgie plastique, les vêtements de compression permettent aux tissus de s’adapter en les fixant dans la nouvelle position. En outre, le sous-vêtement procure un effet de massage, stimulant la diminution accélérée des gonflements et des ecchymoses, et normalisant la circulation sanguine avec le flux lymphatique. Mais il est particulièrement important de porter des sous-vêtements si vous suivez une rééducation après une abdominoplastie avec suture d’un diastasis.

En raison de la forte tension tissulaire après la suture, il existe un risque de divergence des sutures. Il s’agit d’une complication fréquente après une opération si vous ignorez les recommandations du médecin. Le sous-vêtement soulage les muscles et minimise ainsi le risque de divergence des bords de l’incision. Vous devrez le porter pendant environ un mois, dans de rares cas un peu plus longtemps. Pour la première fois, vous devrez dormir sur le côté ou sur le dos, les jambes repliées. Il est également important de respecter son régime alimentaire, en évitant les aliments frits, épicés, marinés et gras.

Ce qu’il ne faut pas faire

Pendant la période de trois mois, aucun sport vigoureux, en particulier l’entraînement de force, ne peut être pratiqué. En outre, il est conseillé d’éviter toute activité physique, y compris les courses ou les voyages, pendant deux à trois semaines après l’opération. Afin d’aider le gonflement à diminuer rapidement, vous devez éviter les procédures de chaleur pendant deux mois. Il s’agit notamment de bains, de saunas et de bains chauds. La chaleur stimule l’afflux de sang vers la zone affectée et la dilatation des vaisseaux sanguins, ce qui peut entraîner des conséquences désagréables. Pour la formation normale de cicatrices, il est également nécessaire de limiter l’influence des rayons ultraviolets – ne pas aller au solarium ou à la plage et en été, cacher les zones opérées du soleil. En matière de rééducation après une abdominoplastie avec suture de diastasis, les recommandations sont exactement les mêmes que pour les autres types de plastie abdominale. La violation des interdictions menace de diastasis de divergence, d’une longue descente d’enflure, de la formation de cicatrices visibles (hyperpigmentation).

Traitement médicamenteux et physiothérapie

La rééducation pour une abdominoplastie peut également inclure un traitement médical. Dans les premiers jours, le médecin peut prescrire un traitement antibiotique pour prévenir l’infection. Cet article trouvé dans un blog sur le net vous en dira plus encore : https://www.riccardomarsili.fr/convalescence-apres-une-abdominoplastie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code